Programme du Festival

 

Les Lieux -

Plan d'accès

Programme de la Saison Musicale

avec la participation de

Biographies des musiciens

Pianiste anglais, Sam Armstrong s’est produit dans toute l’Europe, en Asie et en Amérique du Nord en récital, en soliste et en musique de chambre. Il a joué dans certaines des plus grandes salles du monde, telles que le Royal Festival Hall, le Wigmore Hall, le Concertgebouw d’Amsterdam, Bridgewater Hall à Manchester, le Huhmo Art Hall à Séoul, l’Esplanade de Singapour, et a fait ses débuts en 2009 au Carnégie Hall de New York à la suite de sa victoire aux Nadia Reisenberg recital Award. Il a fait ses débuts Sud-Américains dans le concerto de Schumann avec l’Orchestre Symphonique National d’Equateur sous la baguette de Emmanuel Siffert. Il est apparu dans des festivals tels que Ravinia, Prussia Cove, Aldeburgh, Ryedale, Mecklenburg-Vorpommen ou les Heures Musicales du Haut-Anjou.

 

Sam a joué live pour la BBC Radio, la Télévision Française, la Radio Suisse Romande, la Radio Néo-Zélandaise, la Radiofuseau Portugesa et la XQXR New-Yorkaise. Il a remporté de nombreux prix nationaux et internationaux tels que le premier prix de la Beethoven Society of Europe Competition, à Londres (2003), le Concours International de piano de Porto (2004), et est aussi lauréat du Concours International de piano d’Epinal (2001). En 2007, il était parmi les six finalistes du prestigieux Concours Clara Haskil, en Suisse.

 

Sam a étudié aux Mennes College of Music, à New York comme élève unique du célèbre pianiste Richard Goode, où il a obtenu un Master en Professional Studies Diploma en remportant à l’occasion le Newton Swift Piano Award. Il a en outre reçu les conseils de maîtres tels que Leon Fleisher, Mitsuko Uchida, Menahem Pressler, Murray Perahia, Pierre Laurent-Aimard et Mstislav Rostropovich. Il a reçu le soutien de la résidence de Albeburgh, du Else and Leonard Charitable Trust, du Philharmonia Orchestra/MBF Music Education Fund, du Mannes College, et des fondations Wingate, Goldsmith et Solti.

Sam Armstrong, piano

 

Originaire de Strasbourg, Miren Adouani est reçue première nommée à l’unanimité en 1997 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Roger Murraro. Elle se produit rapidement dans de très nombreux festivals : le festival des jeunesses Internationales de Saint-Pétersbourg, aux Nuits Romantiques du lac du Bourget, aux Jeunes Talents de Riom, aux Nuits Musicales du Bourdonnais, à l‘embarcadère de Lyon, au Grand Théâtre de Dijon, au festival de piano de la Charité-sur Loire, au Bonlieu, la Scène Nationale d’Annecy, mais aussi en récital au Poggio Imperiale et au Corsini de Florence ainsi qu’aux Concerti al Cocumella de Sorrento, en Italie. Elle est en outre membre du Trio Dautremer et d’un duo piano-mandoline premier prix du concours international de duos mandoline-piano Raffaele Calace, en Italie, avec lequel elle a sorti son premier disque, Fantasia Poetica.

 

Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy et des pays de Savoie depuis 2003. En outre, elle possède une maîtrise de mathématiques pures de l’Université Lyon 1.

 

Miren Adouani, piano

 

Arthur Bedouelle, alto

Né en 1985, Arthur Bedouelle commence l’étude du violon à l’âge de quatre ans. Il étudie à la Guildhall School of Music à Londres auprès d'Alexander Zemtsov et Rachel Roberts, et y obtient un Master d’alto avec Distinction, la meilleure mention possible. Il se perfectionne ensuite avec Miguel Da Silva et Lars Martensson.

Arthur pratique la musique de chambre de façon intensive depuis plusieurs années et s’est produit avec des ensembles divers dans des festivals tels que les Estivales de Megève, Chipping Camden Music Festival, Paxos International Music Festival, Aurora International Music Festival, City of London Music Festival, Guildhall Music Festival et la Fête Musicale de la Forêt dont il assure la direction artistique. Il a joué en Allemagne avec l’Orchestre Philharmonique de Duisburg, en Ecosse avec le BBC Scottish Symphony Orchestra, en Suède avec la Camerata Nordica et la Sinfonietta de Västerås, et comme alto solo avec la Sinfonietta de Jönkoping et l’Orchestre Symphonique de Borås. En 2014, Arthur a joué avec l’Orchestre National de Suède à Göteborg, et s’est vu proposer des postes à l’Orchestre Royal Philarmonique de Stockolm et à l’Orcheste Philarmonique d’Oslo, deux orchestres avec lesquels il passe la saison 2014 - 2015.

 

Sylvie Bedouelle, mezzo-soprano

Sylvie Bedouelle a étudié au sein du Cours d’Opéra de la Guildhall School of Music and Drama à Londres. Elle y a reçu le Prix Patrick Libby pour le jeu de scène, de nombreuses bourses d’études (Leo Birnbaum Scholarship, Worshipful Company of Mercers, Music Students’Hostel Trust), et une Fellowship de deux années consécutives.

Ses rôles récents incluent Annina (la Traviata), Garcias (Don Quichotte) et Madelon (Fortunio) à Grange Park Opera, la Sorcière (Dido and Aeneas) à Westminster Opera, le Troisième Enfant (la Flûte Enchantée) à l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropole, La Frugola (Il Tabarro) à l’Arcola Theatre à Londres, Volusio (Cajo Fabrizio) dans le Handel Festival de Londres.

En concert, elle s’est produit dans Shéhérazade de Ravel, The Music Makers d’Elgar, les Nuits d’été de Berlioz, Il Tramonto de Respighi, la Messe en ut mineur de Mozart, la Petite Messe Solennelle de Rossini, la Passion selon Saint Jean de Bach, le Stabat Mater de Vivaldi, la Messe en ut majeur et la Messe du couronnement de Beethoven, le Messie de Haendel, et le Te Deum de Charpentier.

Sylvie accorde une place privilégiée au répertoire de mélodies et de lieder. Elle se produit régulièrement en récital, dans des festivals tels que Chipping Campden Music Festival, la Fête musicale de la Forêt (Meuse), le Festival de Bougue (Landes), le City of London Festival, et les Estivales de Megève.

 

Catherine Bullock, alto

Catherine Bullock est née en Angleterre en 1976, et a commençé ses études musicales à la Chethams School of Music. En 1994, elle integre la Royal Academy of Music sous le tutellage de Eric Gruenberg et Paul Silverthorne avant de déménager en Norvège pour se perfectionner avec Lars Anders Tomter.

Catherine a ensuite débutée une brillante carrière en tant qu'alto solo du Philharmonia Orchestra de Londres puis de l'Orchestre Philharmonique d'Oslo. Elle a en outre jouée en soliste avec l'Orchestre Philharmonique d'Oslo, notamment le Concerto pour alto de Walton, mais aussi la Symphonie Concertante de Mozart avec Terje Tonnesen sous la baguette d'André Prévin, un concerto qu'elle a également joué avec l'orchestre de Kristiansand et l'orchestre de la Radio Norvégienne.

Catherine a enregistré en soliste avec la Camerata Nordica pour le label Simax les Deux Portraits et le Lachrymae de Britten qui lui ont valu des critiques dityambriques de la presse spécialisée. Elle est professeur associée à l'Académie Royale de Musique de Norvège. .
Catherine joue un magnifique alto de Guadagnini datant de 1784, prêté par la fondation Dextra Music.

 

Pau Codina, violoncelle

Né en 1988 à Barcelone, Pau Codina a étudié à la Menuhin School à Londres, une école pour jeunes prodiges, puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres auprès de Louise Hopkins, avant de rejoindre la classe de Gary Hoffman à la Chapelle Royale Reine Elisabeth en Belgique.

Il a participé à plusieurs festivals musicaux internationaux tels que le Manchester Cello & Chamber Music Festival et le Kronberg Cello Festival. Il s’est aussi produit au Wigmore Hall, au Royal Festival Hall, à la Purcell Room, à l’Auditorium Pau Casals et à la salle de concert du Palau de la Musica Catalana à Barcelone. Il joue en soliste avec plusieurs orchestres tels que l’Orchestre de la la Radio-Télévision Espagnole, l’Orchestre de Chambre de Wallonie, l’Empordà Chamber Orchestra, l’Orchestre de Chambre d’Andorre, le Süd-westdeutsches Kammerorchester de Pforzheim et le Franz Liszt Chamber Orchestra de Budapest. Il a en outre enregistré la Suite pour violoncelle et orchestre de Saint Saëns avec l’Orchetsre Philharmonique de Liège dirigé par Christian Arming.

Parmi les prix et concours qu’il a remporté, citons notamment le 1er prix des Jeunesses Musicales d’Espagne, le 1er prix pour soliste du concours de la Fondation Ariau de Barcelone, le 1er prix de Musique de Chambre au concours de Musique de Chambre des Ecoles de Barcelone, ainsi que le premier prix au concours Guilhemina Suggia de Londres en 2004 et 2007. Pau est membre du Quatuor Idomeneo avec lequel il a remporté le second prix au Concours International de Trondheim en 2013.

 

Claire Dassesse, violon

Née en 1989 à Bruxelles, Claire Dassesse a étudié à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique avec Augustin Dumay et Tatiana Samouil, puis au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles dans la prestigieuse classe d’Igor Oïstrakh où elle obtient un Bachelor en 2009. Cette même année, elle intègre la Haute Ecole de Musique de Genève en Master dans la classe de Mihaela Martin, qu’elle suit ensuite à la Hochschule de Cologne. Claire est lauréate de nombreux concours : premier prix au concours Vieuxtemps 2011,  premier prix « Jeunes talents » en 2000 et 2001, premier prix du concours « Jeunes Musiciens RTBF», du concours Dexia en musique de chambre en 2003. Elle a également remporté le premier prix des concours Bruegel, Jonge Solisten, Didier Noé, et Deru à Verbier. Claire a eu l’occasion de jouer en soliste notamment au festival de l’Abbaye d’Aulne et au concert de Noël de la famille Royale de Belgique. Elle s’est produite à travers l’Europe en récital et en musique de chambre. Claire Dassesse est entrée cette année à la chapelle Musicale Reine Elisabeth en Trio avec piano dans le programme de musique de chambre du quatuor Artemis.

Claire est depuis 2013 membre titulaire de l’Orchestre de Suisse Romande.

 

Mark Derudder, violon

Né en 1984 à Fukuoka au Japon, Mark Derudder commence l’étude du violon en Belgique à l’âge de six ans. En 2002, il remporte le premier prix du concours ‘Axion Classics’, puis en 2004 la médaille d’or du Marlow Music Festival. Il s’installe ensuite en Angleterre pour poursuivre ses études à la Guildhall School of Music and Drama auprès de Yfrah Neaman, puis de Krzysztof Smietana et David Takeno.

Il a au cours de ses études remporté de nombreuses récompenses, telles que le MBF Ian Fleming Charitable Trust Award et le Martin Musical Fund Award. Mark s’est produit en soliste et en musique de chambre dans des salles aussi prestigieuses que le Carnegie Hall de New York, le Wigmore Hall de Londres, la Beethoven Haus à Bonn et la Monnaie à Bruxelles.

Mark est premier violon et membre fondateur du Quatuor Idomeneo avec lequel il poursuit une brillante carrière de chambriste. Après avoir joué dans des orchestres aussi prestigieux que l’Orchestre de l’Opéra de Coven Garden, il devient membre titulaire en 2012 du Philharmonia Orchestra de Londres, une formation de réputation mondiale qu’il quitte en 2013 pour la place de second violon solo à l’Orchestre de Bournemouth, en Angleterre également.

 

 

Pablo Hernan Benedi, violon

Pablo Hernan Benedi est né à Madrid, et a étudié au Conser- vatoire Padre Antonio Soler à San Lorenzo et à El Escorial avec Fernando Ruis et Polina Koliarskaya avant de se perfectionner à Londres auprès de David Takeno à la Guildhall School of Music and Drama, supporté par plusieurs bourses d’étude, dont la Martin Scholarship et le Juventudes Musicales Funds.

Pablo est membre fondateur du quatuor Chiaroscuro, l’un des quatuors les plus en vus de la jeune génération avec lequel il a enregistré plusieurs disques et joué à travers toute l’Europe. Il a aussi fondé le Trio Isimsiz avec lequel il a joué entre autres au Wigmore Hall, au Festival de Aldeburgh, au

Barbican Hall et au Royal Festival Hall. Le Trio a gagné en 2015 un premier prix et un prix du public au Concours International de Musique de Trondheim.

Pablo a joué en soliste avec les London Chamber Players avec le Padre Antonio Soler Symphony Orchestra et l’Orchestre Philharmonia de Londres. Il travaille aussi comme chef de section dans des groupes tels que Arcangelo, le Sinfonia Cumry et l’Academy of Ancient Music. Il a aussi joué dans des festivals tels que Mecklenburg-Vorpommern et Lochenhaus.

 

Vlad Maistorovici, violon

Le violoniste Vlad Maistorovici s’est imposé ces dernières années comme l’un des talents les plus éclectiques et originaux de la scène musicale roumaine. Son répertoire s’étend des concertos du répertoire qu’il a joué en soliste avec des orchestres tels que la Radio de Budapest, l’Orchestre de Chambre de Lausanne ou l’Orchestre de Chambre d’Union Européenne, au rock (il a fondé le Mercury Quartet qui a joué un concert en hommage à Queen dans toute l’Europe), et à la musique contemporaine, étant dédicataire avec son ensemble de plus de quinze nouvelles oeuvres.

Vlad est diplômé de la Menuhin School et du Royal

College de Londres ; il a remporté de nombreux prix, y compris au concours Remember Enescu, au Young Concert Artist Trust et au Tilsett Trust. Il a été violon solo à l’Ensemble Contrechamps de Genève. Parallèlement à sa carrière de violoniste, Vlad poursuit aussi une brillante activité de compositeur ; ses oeuvres ont notamment été créées par des ensembles de classe mondiale, tels que le London Symphony Orchestra (son Halo pour grand orchestre a été enregistré avec François Xavier Roth à la baguette), et le London Philharmonic Orchestra, dans des festivals tels que celui d’Aix en Provence et des salles comme le Barbican Hall de Londres

 

Gunel Mirzayeva, piano

Originaire de Baku en Azerbaidjian, Gunel Mirzayeva a commencé l'étude du piano à l'âge de sept ans et a rapidement intégré l'Académie de Musique de Baku sous la tutelle de Yuri Sabarev. Elle s'est ensuite expatriée à Londres pour poursuivre ses études à la Guildhall School of Music avec Ronana O'Hara, et à l'Université de Westminster où elle a obtenue un Master. Gunel est titulaire de nombreux prix et compétitions ; en 2005 elle a été la très jeune lauréate du All Republic Competition d'Azerbaidjian, et en 2008 elle a gagné le premier prix et le prix du public au Concours des Jeunes Musiciens de Enschende. Son interprétation de la sonate en si mineur de Haydn a été citée par la presse néerlandaise comme l'une des meilleures performances de l'année. En 2009, elle été second prix au Concours de piano de Berkshire.

 

Gunel poursuit aujourd'hui une brillante carrière dans des festivals et des salles dans toute l'Europe. On a pu l'entendre à la Chambre des Communes à Londres, à St Martin in the Fields ou au Barbocan Hall, au Brahms Weche et Oldenburger Promenades en Allemagne, en soliste avec l'Orchestre Symhonique des Pays Bas, le Stadhalle Wuppertal ou l'Orchestre Symphonique d'Etat d'Azerbaidjian.

 

Gunel écrit actuellement une thèse à l'université de Londres sur la musique de piano en Azerbaidjian.

 

Zéphyrin Rey-Bellet, violoncelle

Valaisan, né à Genève, Zéphyrin Rey-Bellet manifeste très jeune un intérêt prononcé pour la musique, et à l'aube ses 4 ans, il prend ses premières leçons de violoncelle.

Il participe à 5 ans aux Schubertiades pour enfants et donne ses premiers récitals dès l' âge de 13 ans.Admis à 15 ans à la HEM de Genève, dans la classe de F. Guye, il obtient à 20 ans son master de soliste avec distinction.

Il a été lauréat de plusieurs bourses, André-François Marescotti, Friedl Wald, Leenards, Pour-Cent Culturel Migros.

En février 2008 , il a l'honneur de travailler les « Trois Strophes sur le nom de Sacher » avec Henri Dutilleux qui reconnaît en lui un remarquable interprète de sa musique et il joue les Trois Strophes lors d'un concert en hommage au compositeur en présence de ce dernier au Victoria Hall de Genève.

Des engagements avec orchestres l'amènent à interpréter les grands concertos du répertoire en Croatie, en Italie, en Suisse, en Lituanie, au Portugal, en Slovaquie et en Ukraine avec des orchestres réputés et il se produit également en récital ou en musique de chambre dans différents pays d'Europe et d’Asie.

De nombreuses Masterclasses lui permettent également d'affiner son jeu avec entre autre N. Gutmann, J. Starker, A. Menesses, M. Perenyi, F. Helmerson, P. Muller de devenir un chambriste apprécié grâce aux conseils de N. Imai, P. Frank, S. Harada, G. Takacs.

Il a reçu aussi les conseils de G. Hoffmann et de M. Kanka, le violoncelliste du quatuor Prazàk.

Il a été admis à participer plusieurs fois à l'académie Ozawa.

En tant que violoncelliste du trio Renoir, Zéphyrin poursuit sa formation de musique de chambre à l'Ecole Supérieure de Musique Reine Sofia à Madrid avec Ralf Gothòni et au CNR de Paris avec le trio Wanderer.

En 2009 il a fondé les Estivales de Megève, festival de musique classique et en est depuis lors le directeur artistique.

 

 

Ella Rundle, violoncelle

Eduquée à la Yehudi Menuhin School, une école pour jeunes prodiges, Ella Rundle a étudiée à la Guildhall School of Music à Londres puis à la Universität der Künste de Berlin avec Konstantin Heidrich. Elle est lauréate de nombreux concours internationaux, dont le Concours International de Musique d’Israël 2012 et le concours de concerto de la International Summer Academy de Vienne.

Choisie par le Tillset Trust Young Artist Scheme, elle a donnée ses débuts en récital au Wigmore Hall en Novembre 2013 qui lui ont valu des critiques élogieuses dans le Strad Magazine. Elle s’est en outre produite au Barbican Centre, au Snape Malting, à la Purcell Room, et a jouée en direct pour la BBC, la SWR allemande et la RTP portugaise. Ella a été invitée dans de nombreux festivals, parmi lesquels on peut citer Pontiac Enchante (Ottawa), Birdfoot (New Orleans), Thy (Denmark), Aurora (Suède) et Viana (Portugal). En soliste, elle a jouée avec le New English Concert Orchestra, le Corelli Ensemble et le Spirit of Europe Orchestra.

Ella est membre de Cellophony, un octuor de violoncelles renommé, et est titulaire au Philharmonia Orchestra de Londres, l’un des meilleurs orchestres d’Europe, depuis la saison 2014

 

Willem Stam, violoncelle

Violoncelliste Canadien et Hollandais, Willem Stam a passé son enfance à Calagry, au Canada, avant d’émigrer à la Haye, en Hollande, où il est toujours basé. Son vaste repertoire couvre l’ensemble de l’histoire du violoncelle et il se produit fréquemment dans de la musique contemporaine. Musicien versatile, il joue régulièrement en soliste, en musique de chambre et en tant que chef d’orchestre dans une grande variété d’ensembles.

Willem est member fondateur du Trio Ysaÿe, qui a sorti son premier disque chez Dutch-Record Company en 2013, et son second CD en 2015. Il est aussi membre fondateur et member du comité artistique du New European Ensemble, qui se produit dans des programmes contemporains pour des causes sociales à travers l’Europe.

Willem a été formé par Beth Sandvoss et John Kadz au Canada, puis avec Dmitry Ferschtman aux Pays-Bas, dans la classe duquel il a obtenu son Master en 2012. Il joue un violoncelle de Stephano Scarampella, prêté par la Fondation Instrumentale Nationale des Pays-Bas.

Hanne Skjelbred, alto

L’altiste norvégienne Hanne Skjelbred a fait ses études en Scandinavie dans deux écoles pour jeunes talents, le Baratt Due Institute of Music d’Oslo et Edsbergs à Stockholm. Elle s’est ensuite installée à Berlin pour se perfectionner à la Hanns Eisler Horschule für Musik. Elle a alors l’occasion de jouer au sein de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, considéré comme le meilleur orchestre du monde, mais aussi avec l’Orchestre de la Radio Suédoise,, l’Orchestre Royal Philharmonique de Stockholm et l’Orchestre Philharmonique d’Oslo. Elle joue aussi avec le Norwegian Chamber Orchestra et le Gustav Mahler Chamber Orchestra, deux ensembles de réputation internationale.

En 2013 elle commence une carrière d’alto solo dans différents ensembles ; tout d’abord au sein de l’Orchestre de Chambre de Suède, puis en tant que membre titulaire à l’Opéra de Göteborg, un poste qu’elle occupe toujours. Parallèlement à ses activités orchestrales, Hanne poursuit une brillante carrière de musique de chambre dans des festivals tels que Risør Chamber Music Festival, le Lofoten International Chamber Music Festival, le Brahms Festival Copenhagen , le Lyckå Festival le Sandviken Kammarmusikfestival , l’Oulunsalo Soi and Rauma Festival en Finlande parmi d’autres. Elle se produit aussi en récital à travers l’Europe, jouant avec des musiciens tels que Lars Ove Andsnes dans des salles aussi presti- gieuses que Carnegie Hall et Wigmore Hall, mais aussi pour la radio nationale de Lituanie, au Espai Baroc de Barcelone et en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Trondheim.

 

 

Sofie Sunnerstam, violon

Sofie Sunnerstam a étudié avec Henryk Kowalski au Conservatoire Royal de Musique de Stockholm et à l’Université d’Indiana aux Etats-Unis. Elle a ensuite rejoint l’Académie d’Edsberg en Suède pour se perfectionner auprès de Per Enoksson et Mats Zetterqvist. Sofie se produit régulièrement en musique de chambre dans des ensembles tels que le Quatuor Scandinavia, le Quintette Dalecarlia, les Solistes de Vadstena et l’Ensemble O/modernt. Elle est régulièrement invitée dans des Festivals en Suède et a jouée à travers l’Europe, l’Inde et la Nouvelle Zélande.

Sofie s’est produite en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Norrköping et l’Orchestre Symphonique du Royal College de Stockholm, ainsi qu’avec de nombreux ensembles amateurs Suédois.

Elle joue régulièrement au sein de grands orchestres scandinaves, dont l’Orchestre de la Radio Suédoise, l’Orchestre Symphonique de Trondheim ou encore l’Orchestre de Chambre de Suède.

 

 

Théotime Voisin, contrebasse

Né en 1992, Théotime Voisin s’impose dès son plus jeune âge comme l’un des contrebassistes les plus talentueux de sa génération. Il entre à quinze ans seulement au Conservatoire Supérieur de Musique de Lyon avant de poursuivre ses études auprès de Alberto Bocini à Genève puis de Rinat Ibragimov à la Horschule de Bern. Il remporte de nombreux prix internationaux, notamment la Valentino Bucchi International Competition (Rome 2008), le Concours international du Festival Musical d’Automne de Jeunes interprètes 2010, mais aussi le prix spécial d’interprétation au Concours Sperger 2010, et les premiers prix des International Society of Bassists Solo Competition (San Francisco, 2011), et de la Bass2012 International Solo Competition (Copenhague, 2012).

Il se produit en soliste avec de nombreux orchestres, notamment l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de Chambre de la Nouvelle Europe, l’Ensemble Instrumental Jean-Walter Audoli, l’Orquestra de Camara de Quito…, et en récital à travers l’Europe et en Amérique du Sud. Il est aussi un chambriste apprécié, a participé à d’innombrables festivals mais aussi à la prestigieuse Académie Seiji Ozawa.

Théotime a été contrebasse solo de l’orchestre de Suisse Romande. Son premier disque, «Contre-jour, Musica francese al Contrabbasso», est sorti début 2013 sous le label italien NBB Records.

 

Jeong Heum Yeon, piano

Né en Corée du Sud, Jeong Heum Yeon étudie à New York au Mannes College of Music avec Arkadi Aronov, puis à la Guildhall School à Londres auprès de Caroline Palmer.

Il s’est produit en soliste et en musique de chambre à travers l’Europe et les Etats Unis, et a récemment joué au LSO St Luke’s à Londres, au Beethoven Concert Series de l’église St Barnabas, au Wigmore Hall, ainsi qu’au Arnold Hall de New York dans le cadre de la saison de musique de chambre. Il a collaboré avec des artistes tels que Jean Yves Thibaudet, Karl Heinz Kaemmerling, Ralf Gothoni, Bruno Canino, Imogen Cooper ou le compositeur Tomas Adès.

Jeong Heum Yeo est membre fondateur du Trio Karmeliet, et a remporté le second prix au concours de musique de chambre Stasys Vainiunas. Il a participé a de nombreux festivals parmi lesquels le Tanglewood Institute Festival, les International Musicians Seminar de Prussia Cove, Les Estivales de Megève, et le Festival du Nouvel An à Gstaad.

 

Brusk Zanganeh, violon

Violoniste Suédois d’origine Kurde, Brusk Zanganeh s’est imposé comme l’un des jeunes artistes les plus talentueux et originaux de la scène musicale scandinave. Après des débuts à l’âge de douze ans, Brusk a joué en soliste avec orchestre en Amérique du Sud, Amérique du Nord, au Royaume-Uni, en Asie, au Moyen-Orient et dans toute l’Europe. Musicien polyvalent, il joue aussi régulièrement de la musique traditionnelle Kurde et est également spécialiste du répertoire contemporain.

 

Brusk est aujourd’hui violon solo de l’ensemble NEO, de l’Orchestre de Chambre de Norrboteen, premier violon du quatuor Zanganeh et membre de la Camerata Nordica. Il est professeur invité du conservatoire Aram Tigran et assistant professeur de Rudolf Koelman à l’Université des Arts de Zurich.

 

Brusk joue sur un violon de Gagliano prêté par le fond suédois Järnakerfonden.

 

 

© Association Fête Musicale de la Forêt